YouTube, Dailymotion, Facebook… La vidéo s’empare de la toile !

La vidéo s'empare de la toile

Ça ne vous aura pas échappé : des vidéos, il y en a à foison sur internet ! Des tutoriels beauté, des recettes, des expériences à faire chez soi, des tutos « déco », « brico »,… On les trouve sur YouTube, Dailymotion mais aussi sur les réseaux sociaux, comme Twitter, Facebook ou Instagram. Bref, c’est LE format en vogue ! En 2, 3 minutes, parfois plus, vous apprenez autant d’informations que dans un article, sans avoir à lire, et encore moins à vous poser. Mais que signifie cette tendance pour les entreprises du web ?

 

La vidéo, format incontournable des entreprises du web

Si on se concentre uniquement sur les grandes plateformes de partage de vidéos que sont YouTube et son cousin français Dailymotion, on note déjà la prépondérance de la vidéo sur la toile.

  • En effet, YouTube, racheté par Google en 2006 est devenu, depuis, le deuxième moteur de recherche le plus utilisé dans le monde, le premier étant, bien évidemment, Google lui-même. Ainsi, en 2015, la plateforme enregistrait, rien qu’en France, 31 millions de visiteurs uniques mensuels.
  • Dailymotion, quant à lui, est en 2012 le 31ème site le plus visité au monde. À cette époque, il totalise 110 millions de visiteurs uniques mensuels dans le monde, dont plus de 10 millions sur les mobiles français.

Ces chiffres parlent d’eux-mêmes : la vidéo est bien un format incontournable pour s’adresser aux internautes. Or, pour qu’une entreprise du web perce, il faut naturellement qu’elle s’adapte aux usages des internautes. Et lorsque la mode est à la vidéo, il faut s’y mettre également ! D’où des changements drastiques dans les stratégies des entreprises expertes dans l’écriture web.

Toutefois, l’expérience utilisateur n’est pas tout : il faut aussi s’adapter aux règles de la toile, notamment à celles fixées par Google. Ainsi, dernièrement, de nombreuses boîtes ont dû adapter leurs contenus aux nouvelles exigences du célèbre moteur de recherche et produire des articles plus longs, alors que les utilisateurs privilégient en général les formats courts. De la même manière, pour qu’une vidéo soit lue, il faut respecter certaines règles en termes de longueur, de description mais également de droits, sous peine de voir sa vidéo censurée voire supprimée.

 

La ou les vidéos : ces différents formats à privilégier

YouTube et Dailymotion sont certes les plus grandes plateformes d’hébergement de vidéos mais elles ne sont plus les seuls supports de diffusion de ce format. Les réseaux sociaux, comme Facebook, Twitter ou Instagram en partagent également. Il est donc nécessaire de penser sa vidéo en fonction de la plateforme sur laquelle elle sera publiée. Ce travail se fait en amont car il définit à lui seul le format du court-métrage. C’est pour cela qu’il serait plus pertinent de parler DES vidéos plutôt que d’utiliser ce substantif au singulier.

Avant de détailler les caractéristiques des différents formats vidéo, commençons par établir les habitudes des utilisateurs.

  • Tout comme pour les textes, on remarque une nette préférence pour les contenus courts. 2-3 minutes sont largement suffisantes pour présenter un produit, une recette ou un tutoriel.
  • Les recherches sont essentiellement centrées autour du divertissement et de l’apprentissage. On regarde une vidéo pour se détendre ou pour apprendre à faire. D’où un grand nombre de tutoriels lifestyle, sport et bricolage.
  • De plus en plus de vidéos sont visionnées sur mobile, dans des lieux publics (transports en commun, bureaux…). Le son tend donc à disparaître au profit des sous-titres et des textes qui occupent une place grandissante sur les formats audiovisuels même si une annonce audible et visuelle a toujours plus d’impact.

Outre ces grandes tendances de la « consommation » de vidéos, on remarque des attentes différentes, propres aux réseaux sociaux, la principale étant liée au format qui se doit d’être carré. Pourquoi ? Parce que ce dernier s’insère mieux dans le fil d’actualité de Facebook et Twitter lorsqu’il est consulté depuis un mobile. Qui plus est, la nécessité d’insérer du texte dans les images est d’autant plus importante que les vidéos s’enclenchent par défaut sans le son.

 

De la nécessité d’investir dans une équipe dédiée entièrement au format vidéo

Face à ces enjeux et pour mieux bénéficier de l’impact que peuvent avoir les vidéos sur le développement de l’entreprise, il est nécessaire, pour ne pas dire obligatoire, voire primordial, de consacrer une équipe entière au montage des courts-métrages. Et par « montage », on n’entend pas uniquement la partie technique. Bien au contraire, tout le travail de réflexion doit être fait en amont par cette même équipe. Il s’agit en effet d’identifier le ou les formats les plus pertinents compte-tenu du sujet qui sera évoqué notamment.

Une véritable réflexion poussée construira la pertinence de la vidéo. Sujet, titre, script, différence entre la voix-off et les sous-titres, bande son, animations, description… Autant d’éléments à soigner pour un montage réussi et une visibilité garantie. Avec un effort encore plus grand à apporter aux premières secondes de la vidéo, car ce sont elles qui donneront aux internautes l’envie d’aller plus loin.

Et une des questions essentielles, notamment pour les entreprises déjà rompues à l’écriture digitale, concerne le lien entre articles et vidéos. Doit-on adapter le texte à la vidéo ou la vidéo au texte ? Les deux stratégies sont probablement aussi légitimes l’une que l’autre. Néanmoins, dans la mesure où on note précisément la prépondérance de la vidéo et son développement, peut-être est-il intéressant de concevoir, désormais, le format audio-visuel avant le texte. Ainsi, ce n’est pas la vidéo qui vient en bonus au texte mais bien l’inverse. L’article est là pour apporter des éléments complémentaires à la vidéo mais n’est pas essentiel à sa compréhension.

 

En bref : la transition est dorénavant opérée entre la vidéo et le texte mais les deux ne sont pas pour autant incompatibles, loin de là !

 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à découvrir aussi nos astuces pour réaliser un contenu percutant ! Et si vous avez besoin d’aide pour vos contenus, nous sommes là pour vous accompagner.

Contactez-nous

 

Publié le 12 juillet 2017 dans Media, Social Marketing, Vidéo

Partagez

À propos de l'auteur

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top